partenariarts.org |
Menu
TICultures ( Culture & Technologies)

Objectif

Intégrer et mettre en valeur les technologies de l’Information et de la Communication dans les programmes et projets culturels.

Les TIC, instrument indispensable de développement culturel et de promotion des industries culturelles.

Ce serait une vérité de Lapalisse que d’affirmer aujourd’hui dans un monde où les distances  se sont rétrécies que les nouvelles technologies de l’information et spécifiquement l’internet sont devenues les outils privilégiés, le véhicule de la culture et des industries culturelles.

Des travaux de l’UNESCO sur la diversité culturelle et de multiples études  disponibles aujourd’hui, on note que les TIC servent de leviers à la diffusion du patrimoine culturel des peuples de la planète et à l’affirmation de la féconde diversité des cultures. A ce titre, elles peuvent servir à parer aux risques d’homogénéisation d’une part sous la férule d’une culture impériale dominante et d’autre part aux replis identitaires que l’on observe sous les assauts de la mondialisation.

Mais au-delà de ces services, l’accès aux TIC est désormais une condition sine qua non de la participation de tous dans une société globalisée dont le développement est justement fondé sur les échanges d’informations et la communication. En d’autres termes, la fracture numérique menace des populations entières dans leur essence même, dans la mesure où marginalisées dans l’échange d’informations, elles  seront, de fait, exclues du débat politique et culturel et des échanges économiques, ce qui mettrait en péril leur existence.

Les Ministres en charge de la culture du Groupe ACP réunis à Dakar au Sénégal ont adopté le 20 juin 2003 une Déclaration et un Plan d’Action pour la Promotion des Cultures et des Industries Culturelles ACP. Dans la Déclaration de Dakar, les ministres tout en réaffirmant « l’importance qu’il y a à développer des stratégies nationales et des politiques culturelles de façon à intensifier l’utilisation des TIC dans les Etats ACP », se sont engagés à « améliorer l’accès aux TIC, en particulier dans les zones les plus défavorisées», tout en exhortant les Etats ACP à promouvoir et à soutenir le concept de solidarité numérique.

On peut également souligner que la Déclaration de Dakar met l’accès sur le renforcement de la coopération culturelle intra-ACP visant à soutenir les stratégies et les initiatives ayant pour but de réduire la fracture numérique. Pour transformer en objectifs opérationnels le contenu de cette Déclaration, les Ministres en charge de la Culture ont adopté le Plan d’Action de Dakar qui, pour mettre effectivement les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au service du développement culturel, avait ciblé deux actions concrètes :

1)    Intégrer les technologies de l’Information et de la Communication dans tous les programmes de développement de la culture ;

2)     Mettre en place des programmes de développement pour le transfert de technologie et la formation dans le domaine de la production audio-visuelle et la gestion du patrimoine immatériel.

Les TICs sont désormais promues au rang d’instrument privilégié du dialogue interculturel et des échanges entre les cultures du monde, chacune puisant ainsi à ses racines et s’oxygénant, se régénérant au contact des autres. Cet échange permet de conserver intacte sa capacité d’existence, mais aussi d’empêcher sa ghettoïsation, laquelle débouche sur les dérives identitaires et les conflits. La lecture d’un monde sous l’emprise d’un choc des cultures et des civilisations ne résisterait pas de manière pertinente au développement des TIC. Les TIC offrent aux peuples et cultures du monde en général et aux pays ACP en particulier l’opportunité de se positionner en acteurs culturels pertinents du monde en mutation.

Activités

Les activités de Partenari’arts & Culture Bénin consistent prioritairement à permettre aux acteurs culturels de comprendre et de pratiquer de façon exhaustives les opportunités qu’offrent les technologies de l’information et de communication telles que :

  • Recevoir des messages,
  • Accomplir des formalités administratives,
  • Suivre des formations,
  • S’informer et de rechercher des informations,
  • Discuter sur les forums de discussion, surtout d’aller à  la rencontre de l’autre et des univers politiques, sociaux et culturels qui vous sont étrangers.

Instruments et espace d’échange, les TIC et l’Internet permettent d’affirmer son existence et son identité, de systématiser, conserver, diffuser, acheter et vendre ses produits, biens et services en tous genres, y compris ses biens culturels.

Partenariarts & Culture Bénin met en place une plateforme en ligne pour l’échange, la solidarité artistique et de visibilité des acteurs et projets culturels du Bénin. Cette plateforme sera un véritable marché exhaustif du secteur de la création au Benin. Art Bank Bénin est le nom de la plateforme et sera disponible sur www.artbankbenin.org

Nous identifierons et soutiendrons des projets créatifs multimédia au Bénin avec un véritable accent sur la formation des acteurs culturels sur les TICs.